C’est l’une de ces journées où tu te lèves du mauvais pied et l’envie de faire quoi que ce soit ne vient pas. Même après être sortie prendre l’air dehors. C’est cette fameuse humeur un peu maussade.

Et c’est exactement l’une de ces journées que je suis en train de vivre au moment où j’écris cet article. Il m’arrive parfois de savoir que j’ai un paquet d’articles à écrire, du contenu à créer et des newsletters à envoyer et pourtant… l’inspiration n’y est pas, je n’arrive pas à trouver le fil conducteur pour me donner ce petit coup de pouce. Et surtout cette inspiration.

C’est également dans ces moments-là, que j’ai tendance à regarder les autres et que je me mets à douter.

Tu sais, cette petite voix intérieure qui est omniprésente. Elle est toujours la première à nous rappeler que…

  • ‘ce que tu fais ne rime a rien’
  • ‘tu n’avances pas’
  • ‘les autres sont tellement mieux que toi’
  • ‘tu n’y arriveras pas’ 

C’est un petit aperçu des choses que cette petite voix intérieure aime me rappeler SURTOUT dans les moments où je me sens un peu vulnérable. Sauf que je suis devenue pas mal efficace à attraper cette petite voix intérieure quand elle fait surface.

Vu que je suis une graaaaaande adepte du développement personnel, j’en profite toujours pour me remettre en question lorsque les moments comme ça se présentent à moi.

Lorsque tu es franchement démotivéJ’utilise également des petites techniques simples pour aller de l’avant, c’est d’ailleurs ce qui m’a poussé à écrire cet article. Bien que je me sente vulnérable de le publier. C’est pas non plus facile de raconter ses challenges personnels ouvertement lorsqu’on a plus de 30K visiteurs par mois susceptibles de te lire.

Mais j’ai pensé que cela pourrait t’être utile… des fois que tu traverserais la même chose. Parce que bien sûr, je n’allais pas écrire un article juste dans le but de me morfondre. 🙂

Ce que j’ai appris, c’est que toutes ces choses que nous ressentons et que nous n’arrivons pas forcément à expliquer ont une raison d’être. Et qu’il est bon de s’accorder le temps de ressentir ce que l'on ressent sans se juger.

Pour les jours comme celui-ci où je suis franchement démotivée, il y a 2 choses que je fais qui font la différence et qui me permettent de sortir de cette énergie basse.

1 Changer l’énergie

Lorsque je me sens comme ça, je m’efforce toujours de faire quelque chose d’autre que de rester  par exemple à procrastiner devant mon écran, ou à tourner en rond dans l’appart.

Pour briser l’énergie maussade, je fais généralement l’une de ces deux choses simples. Je prends une douche ou je nettoie. Je ne parle pas de grand nettoyage, ça peut-être aussi simple que de balayer le sol ou passer la serpillière.

Ce sont deux astuces simples mais efficaces. Puisque ces deux actions ont une similitude, elles purifient.

C’est assez évident pour le nettoyage que cela purifie l’endroit, mais cela purifie également l’énergie du lieu et l’on se sent toujours mieux après.

Alors que l’eau est l’élément ayant la vibration la plus élevée qui soit. Et le fait d’immerger son corps dans l’eau le purifie des énergies plus basses. C’est pour cela qu’on se sent réellement rafraîchi après une douche. 🙂

Article lié: Se sentir bien quand tout va mal, 10 choses à faire

2 Faire le minimum

Une fois l’une de ces 2 choses faites, je me pose pour faire ce que j’ai à faire, MAIS je le fais avec l'optique de faire le minimum.

Il y a une raison pour laquelle il est mieux de faire le minimum plutôt que de ne rien faire du tout. Parce qu’on se sent toujours mieux après. Et le minimum accompli chaque jour s’additionne pas mal à la fin du mois comparé à ne rien faire du tout.

Dans le cas d’une journée comme aujourd’hui mon minimum en tant que blogueuse est de faire une action liée au blog. Mais si il s'agissait de faire du sport ou encore de ranger, aborder ces tâches avec l'attitude de faire le minimum s'applique aussi. Dans mon cas, après avoir pris une douche, et pendant que je préparais un thé (rien de super excitant jusque là, je sais), j’ai en fait été inspirée d’écrire cet article. Donc c’est ce que j’ai fait… après avoir sorti Chipie qui me faisait de la patte.

Par contre, il peut arriver que je n’ai pas du tout, mais alors pas du tout envie de faire le minimum. Il y a toujours un jour comme ça dans la semaine et donc ce jour-là, je m’accorde le droit de ne rien faire.

Article lié: 1 astuce simplissime pour arrêter de procrastiner 

Parce que je sais que j’ai besoin de me relâcher un peu et que je reprendrais le rythme le lendemain.

Lorsque je décide de ne rien faire, je ne me donne JAMAIS de tort. Parce que cela ne sert à rien, et que ça empire la situation.

Article lié: Comment arrêter de se donner du tort

Il est rare que ces états d’âme durent plus de 24 h, parce que je suis très claire sur mes objectifs et sur mon pourquoi. Et je pense que c’est ce qui nous aide énormément à sortir de nos journées maussades. C’est dans ces moments-là qu’il devient utile de se rappeler pourquoi.

Article lié: 70 questions pour mieux se connaître

Dans les cas où les jours maussades durent en longueur, je pense que c’est quasi toujours un indice que quelque chose ne convient pas. Et alors il faut chercher à identifier quelle est cette chose afin de pouvoir faire les changements nécessaires. Et mieux aller de l’avant.

Et toi, as-tu des journées comme celle-ci où tu es franchement démotivé? Quelles sont tes astuces lorsque tu es carrément démotivé? 

SaveSave

SaveSave

Mets-moi un like pour que je sache si tu as aimé cet article
Tiffany
Coucou par ici! Nous c'est Tiffany & Josh. Nous sommes un couple de blogueur. Nous avons quittés nos boulots pour nous lancer dans ce défis fou! Creer notre vie comme nous l’entendons. Tu trouveras des idées et des astuces que nous avons testés et que nous pensons utiles pour améliorer certains aspects de nos vie. Nous sommes là pour t'encourager à créer une vie qui t'inspire!Blogging | Lifestyle | Livres | Voyages | Vie en couple | Argent

COMMENTER CET ARTICLE

votre commentaire
votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.