Pourquoi se donner du tort? D'où sort cette petite voix intérieure? Comment se fait-il que nous lui donnions tant d'importance ? Dit-elle seulement la vérité? 

Toute notre vie, nous nous donnons du tort. Du tort parce que nous n'arrivons pas à faire ‘comme les autres', du tort parce que nous ne sommes pas ‘comme les autres', du tort pour ce que nous aurions dû dire ou ne pas dire, et pour toutes les choses que nous aurions dû faire et certainement ne pas faire.

En fait, ça n'arrête jamais.

La petite voix intérieure est omniprésente. Toujours prête à nous rappeler notre tort. Et nous nous rendons malheureux avec ce tort que nous nous infligeons à nous-mêmes et qui ne semble jamais finir.

Si tu lis cet article, tu es aussi de ceux qui se donnent souvent du tort, mais tu aimerais aussi comprendre pourquoi et surtout comment sortir de ce cercle vicieux.

Comment arrêter de se donner du tort

Ce que j'ai appris au fil des années, c'est que le tort ne mène jamais à rien, ou du moins jamais à rien de bon.

On se punit, pensant que c'est le seul moyen de changer, de s'améliorer. Mais on sait tous que ça ne marche pas vraiment. Et qu'au contraire, se donner du tort est bien la pire chose que l'on puisse se faire à soi-même.

C'est une forme d'abus émotionnel sans issue. Plus on se donne du tort et plus on s'enfonce dans un trou noir.

Qu'est-ce que je peux bien faire pour arrêter de me donner du tort?

Prends conscience de ton dialogue interne

Plus facilement dit que fait, je sais. Et pourtant le premier pas pour améliorer n'importe quelle situation, est de prendre conscience de la situation. De remarquer combien cette voix intérieure te malmène. De prendre conscience de comment ce tort impacte tes émotions, et de l'influence que ça a sur ta vie.

La plupart du temps nous n'en prenons pas véritablement conscience. Nous devenons cette voix intérieure et nous l'acceptons comme vrai…sans même la questionner. 

Prendre conscience, c'est tout à fait l'inverse. C'est être dans l'observation de la chose au lieu de réagir face à la chose.

Par habitude et parce qu'on ne nous l'a pas appris, nous avons tendance à réagir, c'est-à-dire qu'on commence à se donner du tort et on continue avec encore plus de tort. Nous sommes dans la réaction face à une situation.

C'est cette voix qui te parle jour et nuit, puis nuit et jour. Elle ne s'arrête jamais. Si bien que souvent tu n'es même pas complètement conscient de ce qu'elle dit. Pourtant, c'est ce dialogue intérieur qui guide la majeure partie de ta vie, à travers tes choix, tes actions, tes réactions. 

Parce qu'on en est pas suffisamment conscient. C'est cette même voix qui te donne du tort, et qui semble émaner de toi misa qui n'est pourtant pas toi.

Cette voix ne représente pas QUI tu es, elle est le résultat de tout ce que tu as connu, entendu et vécu à chaque instant de ta vie. Ce chahut intérieur, ce n'est pas toi, mais plutôt la représentation du monde extérieur dans lequel tu as évolué et que tu as internalisé.

Ça veut dire quoi au juste?

As-tu déjà remarqué que les torts que tu te donnes sont souvent les mêmes paroles que ce que tes proches te disaient quand tu étais plus jeune? Ce sont aussi les choses que tu as entendu des personnes dans ton entourage dire à d'autres personnes.

Le tort que tu te donnes n'est pas vraiment le ‘tien', c'est le dialogue des autres que tu as internalisé.

Prendre conscience, c'est réussir à entendre cette voix intérieure qui te donne du tort et à t'en détacher. C'est le premier pas. 

La deuxième étape lorsque tu te surprends à te donner du tort…

parce que tu n'as TOUJOURS pas fait çi ou ça et que, franchement, tu DEVRAIS être à un autre niveau dans ta vie maintenant, et que les autres y arrivent et pas toi, et c'est quoi ton problème?…' (ça ne s'arrête jamais hein)

Quand tu entends la voix, écoute ce qu'elle dit SANS aller dans l'émotion. Observe tes pensées.

L'émotion est une conséquence de la signification qu'on donne à quelque chose. Plus on donne de l'importance à une chose et plus en est dans l'émotionnel. L'émotion se génère toujours par la pensée (à ne pas confondre avec le ressenti ce sont deux choses différentes).

Si tu veux en savoir plus à ce sujet, je te propose cet article: 1 technique simple pour surmonter tes pensées négatives.

Observe les réactions que ce dialogue provoquent en toi

La voix est là, tu l'as surprise à te donner du tort, tu commences à  ressentir les émotions habituelles de la culpabilité, l'angoisse, la honte ou autre, ta gorge se serre, ton coeur devient lourd, les pensées commencent à se bousculer dans ta tête, tu repenses à toutes les choses que tu fais mal et qui clochent chez toi…

SAUF que, parce que tu en as pris conscience, tu n'es pas obligé d'en arriver jusque là.

Maintenant tu es en mesure de changer ta réaction habituelle.

Prendre conscience de ton dialogue interne en l'observant, te permet de choisir de ne pas être à sa merci et de continuer à l'observer.

Le mensonge qu'on se raconte est que de se donner du tort est efficace pour changer. Alors qu'en réalité, se donner du tort ne nous amène jamais à devenir meilleurs, au contraire, ça te porte à être triste, voire à déprimer et ça peut même aller jusqu'à nous  gâcher nos journées.

Pouvoir observer le dialogue interne sans y réagir est un pas énorme.

Car toutes les fois où on est dans la réaction face à notre tort, on se victimise soi-même. C'est une forme d'autoflagellation mentale. On se punit de telle ou telle chose. Ça semble absurde et pourtant c'est exactement ce qui se passe. Parce qu'il n'y a personne d'autre dans nos têtes, à part soi-même. 

Questionne-toi…

Maintenant que tu arrives à observer ton dialogue. Il faudra être courageux et faire face aux torts que tu t'infliges.

Peu importe que ce soit les tiens ou les torts que d'autres personnes ont projeté sur toi, il en est que le tort comme tu le ressens se déroule dans ta tête à toi.

Chaque fois que tu te donnes du tort, pose-toi cette question…

Ai-je vraiment tort?

Dans la vérité absolue, peux-tu être absolument sûr que tu as vraiment tort?

Tu ne peux répondre que par oui ou par non!

Ton esprit voudra expliquer et justifier pourquoi même si tu n'as pas complètement tort, tu as quand même tort.

Mais tu ne peux répondre que par oui ou non.

Si tu réponds oui, continue de questionner ton raisonnement.

Ce que je sais, c'est que le tort est subjectif. Pour une personne tu auras tort alors que pour une autre tu seras complètement justifié.

Ce ne sont, au final, que des pensées. Elles ne sont ni vraies ni fausses. Elles sont simplement là.

Notre erreur est de ne pas questionner nos pensées et de les accepter telles qu'elles sont, d'une part parce qu'elles sortent de notre esprit et d'autre part, parce qu'elles nous ont été inculquées.

Mais juste parce qu'elles sortent de ton esprit ne t'affirme en rien qu'elles soient vraies ou fausses. Ça n'est jamais qu'un point de vue. 

Je sais que ça semble trop simple dit comme cela. Et c'est justement parce qu'on se complique tellement les choses à essayer d'analyser le pourquoi du comment, à blâmer l'autre ou les autres pour ce qu'on SE fait à soi-même.

On se prend littéralement la tête à vouloir trouver des raisons et des justifications, et surtout à toujours trouver ce qui ne va pas avec nous-mêmes. On complique tout au lieu de voir les choses pour ce qu’elles sont.

Le tort n'est jamais nécessaire ni utile.

Il y a une autre question sur laquelle tu peux réfléchir. Elle te permettra d'aller plus en profondeur avec ton toi et peut-être d'avoir plus de clarté sur tes raisons profondes.

Qu'est-ce que j'espère obtenir en me donnant du tort? 

Étrange question hein.

Encore une fois, ton esprit peut chercher à renier les réponses qui peuvent surgir.

Mais il y a toujours une raison profonde pourquoi nous agissons comme nous le faisons. Nous ne prenons simplement pas le temps d'analyser nos comportements, pas plus que nos pensées.

A la place, nous allons droit au tort et au blâme.

Mais que penses-tu gagner à te donner du tort?

  • Est-ce que tu as l'impression d'être plus méritant si tu t'en donnes assez?
  • Penses-tu que tu deviendras une personne meilleure?
  • Est-ce pour t'empêcher de ‘recommencer' quelque chose que tu regrettes d'avoir fait?
  • Ou pour te punir?

Et une fois que tu trouves la réponse à cette question, questionne tes raisons à nouveau.

Questionne toujours ce que tu penses.

Vraiment, à quoi bon se donner tout ce tort? Dans quel but ? 

L'encouragement et la compassion portent beaucoup plus loin que le tort ne te portera jamais.

Cherche toujours à questionner le tort que tu te donnes et à affirmer les qualités que tu possèdes plutôt que de faire l'inverse.

J'espère que cet article t'a été utile.

 

SaveSave

SaveSaveSaveSave

SaveSave

SaveSave

Mets-moi un like pour que je sache si tu as aimé cet article
Tiffany
Coucou par ici! Nous c'est Tiffany & Josh. Nous sommes un couple de blogueur. Nous avons quittés nos boulots pour nous lancer dans ce défis fou! Creer notre vie comme nous l’entendons. Tu trouveras des idées et des astuces que nous avons testés et que nous pensons utiles pour améliorer certains aspects de nos vie. Nous sommes là pour t'encourager à créer une vie qui t'inspire! Blogging | Lifestyle | Livres | Voyages | Vie en couple | Argent

Laisser un commentaire