Comment trouver la paix avec soi-même ? 8 pratiques essentielles

trouver la paix avec soi meme reussiradeux

Tout ce que nous faisons, nous le faisons pour deux raisons. Ces deux raisons sont souvent inconscientes. Peu importe. Il est vrai que nous faisons toujours quelque chose, parce que nous pensons que :

cela nous rendra plus heureux

 ou

cela nous évitera de la souffrance

Tous nos choix sont régis par ce désir profond d’être bien à l’intérieur de soi. D’être en paix avec soi-même.

Mais dans notre course folle à vouloir être, faire et avoir pour enfin pouvoir se sentir bien, nous nous perdons aussi.

Nous pensons que pour être en paix avec nous-mêmes, nous devons d’abord trouver notre passion, puis en faire notre métier. Puis trouver l’homme idéal, avoir 2.5 enfants, tout en devenant un influenceur sur Instagram, sans mentionner notre réussite financièrement (ça va de soi). S’acheter des trucs de marques (comme tout le monde) et avoir la jolie maison etc. etc. etc.

La liste n’en finit plus.

Et bien souvent, toutes ces choses qui, nous sommes convaincus, sont nécessaires pour que nous puissions ressentir un bien-être intérieur, finissent par faire l’effet inverse.

Petit à petit, l’on devient prisonnier de nos propres attentes qui semblent toujours plus difficiles à atteindre.

Il peut même arriver que ce dont on a décidé avoir besoin pour être bien en soi, devienne la source de notre frustration et, des fois, de notre souffrance.

Car la paix intérieure ne vient jamais de l’extérieur. Certes, elle peut être influencée par ce qui se passe en dehors de soi… momentanément.

Mais elle se cultive de l’intérieur.

La paix vient de l’intérieur. Ne la cherche donc pas à l’extérieur. Guatama Bouddha Click to Tweet

Donc dans cet article je partage avec toi 8 pratiques essentielles pour t’aider à cultiver la paix à l’intérieur de toi-même.

Peu importe ce qui se passe dans ta vie.

Trouver la paix avec soi-même: Pratique 1

Définis tes limites personnelles – définir tes limites personnelles te permet d’être clair avec toi-même et de ce fait d’être clair avec les autres.

Tes limites personnelles, qu’est-ce que c’est ? 

Ce sont les comportements que tu acceptes ou pas des autres ET de toi-même.

Lorsque tu n’es pas clair sur tes limites personnelles, c’est là que tu acceptes de faire des choses que tu ne veux (au fond) pas faire. Ou que tu permets aux autres des comportements qui ne t’honorent pas.

Et cela engendre de la rancoeur à l’intérieur de toi.

Sache que la rancoeur que tu penses ressentir pour les autres, n’est jamais plus que la rancoeur que tu ressens envers toi-même.

C’est toujours la rancoeur de ne pas avoir su exprimer, ou su respecter tes limites, par rapport à toi-même.

Tes limites personnelles doivent être un point de référence pour toi avant qu’elles puissent l’être pour les autres. Via ces limites, tu apprends aux autres comment ils devraient te traiter.

Et tu apprends également à mieux discerner ce que tu désires avoir dans ta vie et ce que tu ne désires pas.

Mais au-delà des autres, cela te permet à toi, de t’honorer. De te traiter avec respect et d’être loyal envers toi-même.

Être en paix avec soi, c’est déjà connaître ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas pour soi.

Car peu importe ce que tu feras. Si tu ne t’honores pas, tu ne pourras jamais trouver cette sérénité intérieure.

Puisque ne pas s’honorer est la première forme de trahison.

Trouver la paix avec soi-même: Pratique 2

Ne pense pas pour les autres – L’une des raisons majeures pourquoi nous ne sommes pas en paix avec nous-mêmes, est simplement qu’on est toujours en train de penser à l’autre.

Qu’est-ce qu’il pense, a pensé ou va t-il penser ?!

Avec Josh nous faisons véritablement un travail conscient sur cet aspect en particulier.

Arrêter de penser pour l’autre.

Car bien souvent ce qu’on pense que l’autre pense, n’est pas du tout ce qui est.

On invente des scénarios qui vont générer et faire perdurer des sentiments de-mal-être à l’intérieur de nous.

Bye bye paix intérieure !

Et si tu ne prends pas garde, ces scénarios peuvent tourner en boucle dans ton esprit pendant des années !!!

« Article lié : Accro à ton mal-être ? Tu seras peut-être surpris ! »

Le meilleur moyen pour arrêter de penser pour l’autre est simplement d’arrêter de faire des conclusions.

Genre faire les questions-réponses pour l’autre.

Ça te dit quelque chose ?

Ne le fais pas. Ça ne sert à rien. Soit tu perces l’abcès directement avec la personne concernée, soit tu passes à autre chose.

Nous ne pouvons obtenir la paix à l’extérieur si nous ne la trouvons à l’intérieur de nous - Dalaï LamaClick to Tweet

Mais rappelle-toi bien une chose. Lorsque tu choisis d’arrêter de te focaliser sur l’autre, tu ne le fais jamais pour l’autre.

Non.

Tu le fais pour toi-même…. pour trouver la paix avec toi-même.

La paix n’a pas besoin de deux personnes; mais seulement d’une. Et ce doit être toi. Le problème commence et s’arrête là - Byron Katie Click to Tweet

 Trouver la paix avec soi-même: Pratique 3

Change ton histoire – tu sais l’histoire que tu te répètes sans arrêt, pourquoi tu ne peux pas, ne devrais pas et ne pourrais jamais ? …. oui, celle-là.

Celle que tu connais par coeur, que tu te répètes en boucle pour justifier pourquoi toi tu ne peux simplement pas dire, faire, être ce que tu admires chez les autres (entre autres).

Celle que tu racontes à qui veut bien l’entendre.

Celle qui inclut généralement ton physique, ton père, ta mère, ton ex, ton boulot, le gouvernement, ton héritage familial, culturel ou encore le fait que toi tu n’as pas de chance.

C’est ton histoire.

Et c’est aussi une histoire qui ne te permet pas de trouver la paix avec toi-même.

Tu sais pourquoi ?

Parce que c’est un mensonge et que tu le sais. Même si tu ne veux pas l’admettre. 

Mais, ça n’est aussi qu’une histoire. Et les histoires ça se change.

Apprends donc à reconnaître tes histoires (on en a toujours plus d’une) et pose-toi cette question :

« est-ce que cette histoire me permet d’avancer dans ma vie ? » 

Ce sera « oui » ou « non ».

Et en fonction de ta réponse, garde ou change ton histoire.

L’histoire que tu racontes impacte directement sur la paix que tu ressens à l’intérieur de toi-même.

Et pour savoir si ton histoire est bénéfique ou pas, prends conscience de ce qu’elle te fait ressentir.

Si tu te sens bien, garde-la. Sinon, change-la.

Change d’abord l’histoire que tu te racontes, puis ta vie changera - Réussir à deuxClick to Tweet

Trouver la paix avec soi-même: Pratique 4

Lâcher prise – c’est certainement la pratique la plus ‘agaçante’ qui soit puisque souvent on ne comprend pas ce que signifie ‘lâcher prise’.

Comme on ne le comprend pas, on y résiste.

Et tu connais le dicton …

« Ce à quoi tu résistes, persiste » Click to Tweet

Lâcher prise ce n’est pas donner raison à l’autre.

Ce n’est pas non plus, baisser les bras et abandonner.

Et ce n’est certainement pas faire semblant que tout va bien alors que tu tombes en lambeau à l’intérieur de toi.

Lâcher prise c’est arrêter de se battre avec ce qui est.

Résister à une situation, c’est comme boire du poison parce que tu n’es pas d’accord avec ce qui estClick to Tweet

La véritable personne à qui tu fais du mal, c’est toujours toi-même. 

Comment, alors, peux-tu espérer être en paix avec toi-même ?

Lâcher prise c’est accepter que les choses sont comme elles sont (puisqu’elles le sont) ET choisir ce que tu peux faire maintenant pour aller de l’avant.

Ce que nous avons tendance à faire c’est remâcher la même ‘histoire’ (revoir pratique précédente) et dire « si seulement …. » ou « j’aurais dû… » ou « c’est injuste… » ou « c’est à cause… »

C’est une illusion du mental lorsque tu dis « si seulement… » ou « j’aurais dû… » parce que le fait est que les choses n’auraient simplement pas pu être autrement.

Sinon elles l’auraient été.

Donc pratiquer le lâcher prise en acceptant ce qui est ET en choisissant quand même d’aller de l’avant.

Tu noteras que les personnes qui ne sont pas en paix avec elles-mêmes sont toujours des personnes qui ont des regrets par rapport à leur passé mais qui n’ont rien fait pour changer leur situation.

Trouver la paix avec soi-même: Pratique 5

Remets en question tes pensées – tu n’es pas obligé de croire tout ce que tu penses. Juste parce que tu penses quelque chose, ne signifie pas que c’est vrai ou que c’est bénéfique pour toi.

Une pensée est inoffensive…jusqu’à ce que tu la crois - Byron KatieClick to Tweet

Si tu me lis depuis un moment, tu sauras que l’une de mes auteurs préférées est Byron Katie. Et pour cause.

Katie nous rappelle que nous devons cultiver la pratique de questionner chaque chose qui nous passe par la tête.

Si tu ne la connais pas, je te recommande vraiment de jeter un oeil sur ses livres !!! Elle est simplement hors de ce monde ♥

Voici deux de ces livres que j’ADORE et que tu dois lire ! Tu ne te doutes pas un instant combien tu es prisonnier de tes propres pensées.

Donc, juste parce que tu penses quelque chose ne signifie pas que c’est :

  • vrai
  • juste

ou

  • bénéfique

Être en paix avec soi, c’est aussi prendre le temps de remettre en question ses pensées et de faire quelques réajustements.

Juste parce que ta famille, ton prof, ton mari ou ta culture pensent comme ci ou comme ça, ne veut pas dire que c’est la vérité ou que c’est bénéfique.

Et c’est d’ailleurs comme ça que le manque de conscience se transmet de génération en génération.

Chaque fois qu’on accepte ce qui est pensé (parce que c’est ‘comme ça’ qu’on pense dans ma famille) sans chercher à comprendre pourquoi, nous ne sommes plus dans la prise de conscience. Nous sommes dans le conditionnement.

Alors pose-toi des questions…

Pourquoi est-ce ainsi ? Est-ce vrai pour MOI ? Est-ce bénéfique pour moi, pour les autres ? 

Qu’est-ce que cette pensée engendre dans ma vie ? Et dans celle des autres ? Ai-je envie de garder cette pensée ? Par quoi pourrais-je la remplacer ? 

Trouver la paix avec soi-même: Pratique 6

Apprends à faire face aux choses – si quelque chose te tracasse, c’est un signal que tu dois y prêter attention.

Ne fais pas l’autruche.

La situation ne s’améliorera pas toute seule si tu l’ignores.

Être en paix avec soi-même, c’est aussi avoir cette certitude que quoi qu’il arrive, tu sauras faire face parce que tu n’as pas ‘peur’ de voir les choses en face.

Plus tu ignores quelque chose et plus cette chose prendra de l’ampleur … dans ton mental d’abord puis dans ta vie.

Et ça peut aller jusqu’à t’empêcher d’avancer.

Chaque fois que quelque chose ne va pas pour toi, prends le taureau par les cornes.

Regarde-le droit dans les yeux.

Et choisis de faire ce qu’il y a de mieux pour TOI en changeant la situation.

Ne subis pas ta vie.

Ne laisse jamais rien qui te tracasse trainer sur des mois et des années. Parce que c’est toujours plus dur après.

Et rappelle-toi que mieux vaut un moment de malaise à confronter une situation, qu’une vie de regret de n’avoir rien fait.

Cette pratique va de pair avec la pratique 1 – définir tes limites personnelles.

Lorsque tu es clair par rapport à tes limites perso, il est plus ‘facile’ de faire face aux situations aussi désagréables soient-elles.

Justement parce que tu t’honores.

Ne pas faire face à une situation qui te tracasse, c’est essentiellement, ne pas t’honorer.

Trouver la paix avec soi-même: Pratique 7

Fais le tri dans ta vie – Tu es en continuelle évolution. Nous ne pouvons rester la même personne que nous étions auparavant.

Même si certains luttent très dur pour éviter tout changement.

« Je suis comme ça c’est tout… »

« on n’apprend pas à un vieux singe à faire des grimaces… »

« pourquoi je devrais changer… »

et j’en passe.

Être en paix avec soi, c’est accepter que le changement est inévitable.

C’est d’ailleurs la seule chose dont tu peux avoir la certitude absolue.

Que les choses sont vouées à changer. Telle est la loi de l’impermanence.

Article lié : « 13 vérités dont tu ne te rappelles plus »

Mais ne nous éloignons pas trop du sujet.

Pour être en paix avec toi, prends l’habitude de te libérer des choses qui ne fonctionnent plus dans ta vie.

Aussi bien à un niveau matériel, que mental.

Lorsque tu fais un tri, cela crée de l’espace dans ta réalité. Et tu dois savoir que l’univers, ’n’aime pas’ les espaces vides.

Chaque fois que tu crées de l’espace, cet espace ‘vide’ sera remplacé par quelque chose de nouveau.

Autrement dit, tu fais de la place pour recevoir les choses qui sont plus adaptées à ce que tu désires avoir dans ta vie.

Si tu ne crées pas d’espace intentionnellement, tu garderas ce que tu as alors que cela ne te convient peut-être plus depuis déjà longtemps.

Beaucoup d’entre nous ne nous rendons pas compte combien les choses, gens et l’environnement qui nous entoure, nous pèsent.

Et nous laissons être.

Pourtant si tu veux cultiver la paix en toi, tu dois prendre l’habitude de faire le nettoyage dans ta vie.

Ta réalité intérieure est comme un jardin. Si tu ne la nettoie pas, les mauvaises herbes trouveront très vite  leur place.

Trouver la paix avec soi-même: Pratique 8

Te pardonner – J’ai bien dit TE pardonner. Nous avons cette fausse croyance que pour être en paix avec nous-mêmes, nous devons réussir à pardonner aux autres.

Ce n’est pas vraiment ça. Ce n’est jamais à l’autre que nous avons besoin de pardonner.

Mais toujours à nous-mêmes.

« Et si une personne m’a fait du mal ? » tu me diras

En vrai, personne ne nous fait jamais de mal. Ce sont nos propres pensées et nos propres actions qui nous font du mal.

D’ailleurs, c’est surtout notre propre inconscience, ignorance et des fois nos mauvaises intentions qui sont responsables du mal que nous ressentons.

« Personne ne peut me faire de mal, sans mon consentement » Mahatma Gandhi

C’est une pratique ‘difficile’, parce que l’égo n’aime pas entendre qu’il a créé lui-même les situations qu’il juge comme ‘mal’.

Et plus ton ego est développé et plus il se rebiffera… « ce n’est pas moi, c’est SA faute » « JE n’ai rien fait » « JE suis une victime »

Mais c’est aussi une pratique indispensable pour trouver la paix intérieure.

Bien sûr, il ne s’agit pas de prendre la responsabilité pour les actions de l’autre. Simplement des tiennes. En reconnaissant comment tu as contribué à cette situation.

C’est toujours 50/50. Mais ne t’occupe pas des 50 de l’autre personne. Juste de tes 50 à toi.

Et de TE demander pardon, parce que tu ne savais pas mieux à ce moment là.

Pardon parce que tu as permis que quelqu’un te fasse du mal. Tu as permis de TE faire du mal en créant ou en t’exposant à une situation qui t’a fait du mal.

C’est dur à avaler pour l’égo. Mais tant que tu es une ‘victime’ de la vie et des autres, tu ne pourras pas trouver la paix intérieure.

Article lié : 8 façons dont tu brises ton propre coeur 

CONCLUSION

Pour résumer voici les 8 pratiques essentielles pour t’aider à trouver la paix avec toi-même :

  1. Définis tes limites personnelles
  2. Ne pense pas pour les autres
  3. Change ton histoire
  4. Lâche prise
  5. Questionne tes pensées
  6. Fais face aux choses
  7. Fais le tri dans ta vie
  8. Demande-toi pardon

La paix intérieure se crée véritablement à l’intérieur de toi. Et tout est centré sur notre façon de penser, d’être en lien avec les autres, les histoires que nous nous racontons, les actions que nous choisissons de faire ou de ne pas faire.

Tout commence et finit avec toi, ta paix intérieure en premier. ♥

Et toi, laquelle de ces 8 pratiques te challenge le plus ?

 

Mets-moi un like pour que je sache si tu as aimé cet article

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de